Saint Malo ÉTONNANTS VOYAGEURS 11-12-13 JUIN 2011


Depuis deux ans, le weekend de la Pentecôte, Martine arrive de Charentes pour m’accompagner aux Festival Étonnants Voyageurs… Cette année, elle n’a pas pu venir car s’était engagée auprès de son frère à participer à une randonnée dans la Manche, son pays natal. Nous étions déçues toutes les deux de ce rendez-vous annuel raté…

Je passe l’écluse du Naye, à pied, sous la pluie…

Il ne fait pas beau sur Saint Malo pour ce weekend de Pentecôte, pourtant que de monde ! Et, même si Martine n’a pu venir, je vais aller seule à la rencontre des auteurs et voyager grâce aux lectures, aux cafés  littéraires, à la musique, aux saveurs…  et découvrir les VILLES-MONDES, CULTURES URBAINES

Le Tourville est en visite à Saint Malo :

beaucoup de familles Finistériennes sont venus rejoindre leurs marins…

Chic un pompon rouge !

« Je peux toucher ??? » 

avant de continuer ma route et d’arriver au Palais du Grand Large…

LE CAFÉ LITTÉRAIRE

Au coeur du Festival Maette CHANTREL anime, tout le long des 3 jours et depuis 15 ans, le « Café Littéraire » : 85 auteurs, 30 pays, 50 éditeurs et 26 plateaux… Toute l’actualité littéraire avec de nouvelles voix venues d’Afrique, d’Inde, d’Haïti, des États Unis, du Canada, de Grande-Bretagne, d’Italie, de Pologne… Elles nous disent leur vision du monde à travers des romans, des récits, des témoignages, de la poésie et des biographies.

Dimanche 12 juin – 18 h 00 :  Maette essaye de « DIRE L’INDICIBLE » avec Dany Lafferrière, Yanick Lahens, Kossi Efoui, Herman Koch

Passionnant d’écouter ces auteurs raconter comment ils essayent de traduire la frayeur, la douleur, la souffrance, l’INDICIBLE…

Dany LAFFERRIERE

En publiant « Tout bouge autour de moi, portrait d’Haïti ravagé par le séisme du 12 janvier 2010″, Dany Lafferrière a voulu « jeter comme un drap blanc sur le corps des victimes, les décrire avec précision et tendresse ».

Né à Port au Prince en 1953, grandi dans la ville de Petit-Goâve, Dany Lafferrière était jeune journaliste quand, en 1976, du jour au lendemain, il a dû fuir Haïti, la dictature de Jean Claude Duvalier. C’est à Montréal, où il s’est installé, qu’il a publié 9 ans plus tard son premier livre « Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer »…

« Parvenir à être heureux malgré la dictature,

c’est la chose la plus subversive qui soit »

Un écrivain impertinent et drôle, qui fuit les étiquettes et les idées reçues… J’espère avoir autant de plaisir à le lire que j’ai eu à l’écouter !!!

LE FESTIVAL DE LA JEUNESSE

Annie BOUTHÉMY observe et raconte le monde à travers ses albums jeunesse.

Elle dessine, grave, encre ou peint sur de petits formats, croque en couleurs ou raconte en monochrome…

Annie Bouthémy est aussi douce que ses livres… Elle m’a dédicacé un livre pour  la petite dernière de mon neveu Sébastien, Mérédith, née à Montréal le 26 mai dernier : trop mignon !

EXPOSITONS

De très belles expositions encore cette année :

– ARISTIDE OLLIVIER : Regards de Terre Neuvas

– CYRUS CORNUT : Les Villes comme des Océans

– RÊVEURS DE VILLE : illustrations et bandes dessinées

– LA BATAILLE DE LA PLACE EL-TAHRIR avec les photos d’Alain BUU

et ma préférée « FACE AUX MURS »

En mai 1968, les murs prennent la parole et se couvrent de slogan et d’affiches. Au delà des emplacements réservé à l’affichage publicitaire et électoral, les façades des villes deviennent ainsi un formidable lieu d’expression populaire.

Graffiti, tags, pochoirs, interventions : l’art urbain s’est depuis décliné dans une grande diversité de genres et d’expressions (…) En 1971, Ernest Pignon-Ernest rend hommage aux insurgés de la Commune (…) en recouvrant de corps « sérigraphiés » les escaliers du Sacré Coeur. Plus tard, ces même corps réapparaissent sur les marches du métro Charonne…  Soumis aux aléas des dégradations, des intempéries, l’oeuvre se patine et vieillit jusqu’à disparition, seule ne reste la trace photographique. Initiateur de cette démarche artistique, Ernest Pignon-Ernest ouvre un chemin aux artistes de l’éphémère.

Arpenteurs de villes, ces artistes ont choisi d’interpeller, d’interroger, par leur geste artistique : Zilda, JR…

Et

–  les peintures monumentales  de Paul Bloas, un artiste finistérien, Diplômé des Beaux-arts de Brest, où il vit et travaille depuis 1990.

– et les pochoirs scandés d’aphorismes percutants de Miss Tic…

Pas le droit de photographier dans les salles d’expositions… Dommage ! j’aurais aimé photographier les oeuvres de :

Mais le graff était en direct sur le quai…

Le graff s’institutionnalise et devient un art à découvrir…

LE SALON DU LIVRE à l’espace Duguay Trouin

L’espace Duguay Trouin est transformé, le temps d’un weekend, en grande librairie.

Une rencontre cette année :

Un touareg : Moussa Ag Assarid

En mars 2006, sort Y a pas d’embouteillage dans le désert ! où il narre son arrivée en France et sa vision de la civilisation occidentale en tant que Touareg malien ; ce livre a été tiré à quelque quarante mille exemplaires en français mais aussi à plus de dix mille en coréen et plusieurs milliers en espagnol et italien.

Une petite sélection de livres de poche pour l’été…

Dernière séquence et clôture de l’édition 2011 du Festival en présence de René Couanau, Député Maire de Saint Malo

«Le meilleur Festival depuis 22 ans, car le dernier est toujours le meilleur… Un peu de démagogie, Saint Malo est la Ville et le  Festival de la Libération… »

et de Michel Le Bris, créateur du Festival…

«Les artistes donnent à voir l’inconnu du monde»

Rendez vous est pris au weekend de la Pentecôte 2012 !

26 Commentaires

Classé dans Art - Expo - Festival, Non classé

26 réponses à “Saint Malo ÉTONNANTS VOYAGEURS 11-12-13 JUIN 2011

  1. L’été n’est pas fini ! j’arrive encore à temps pour donner des idées de lecture pour les vacances au soleil 😉

  2. Bonjour Agnès,
    Moi je n’ai pas encore d’idée, et plus j’attend et moins de possibilités d’hébergements…..
    D’ici 2012 on a encore le temps ….
    Merci de ce beau partage,
    je te souhaite une bonne soirée,
    Amicalement Patrick.

  3. Encore un bien joli billet Agnès!!!!et le livre de Moussa Ag Assarid me plait bien….et l’homme est très beau…je suis allée sur sont site et j’ai pris une photo…je vais essayer de faire le haut de son visage en pastel!!!!j’aime b eaucoup ce peuple Touareg, les hommes à peau bleau…ils ont un regard très expressif!!!

  4. J’aurais bien fait comme Jacqueline… « croquer » le visage de beau touareg écrivain… mais, je n’en ai pas son talent !… alors je me contenterai de le lire dès que la maison retrouvera sa quiétude !
    Encore un beau billet… comme d’habitude Agnès beaucoup de plaisir à marcher sur tes pas !

    Bisous et bonne soirée !

  5. Toujours de très beaux articles, Agnès !! J’ai beaucoup aimé le graff en direct sur le quai. Il y a de véritables artistes dans ce domaine.
    Bonne journée
    Bises du Cotentin

  6. Hélène

    Le Paul Auster a déjà été dévoré 😉 et je suis plongée dans le Loving Franck : histoire d’une femme au début des années 1900 aux Etats-Unis et en Europe. Une histoire d’amour sur fond de luttes féministes : encore quelques pages (pff le genre de livre qu’on n’aime pas finir…) et une critique à venir 😉

  7. ah nous n’étions pas là pour étonnant voyageurs !
    toujours en vadrouille … il y a deux ans nous avions aussi vu Moussa
    bel homme bleu du désert … bon j’espère que demain ce ne sera pas le désert car j’officie et en tant que grand maitre j’intronise la bonne du curé à la fête des moules
    on sera en costume de mouliers ….
    BON WE
    la bise de nicole et moi mème

  8. merci pour ses découvertes entre livres, graph et auteurs, on déambule dans St Malo que j’ai visitée en 2009. Bon dimanche.

  9. Que des bonnes idées de lecture pour l’été, j’en ai trois en réserve mais je peux en ajouter quelqu’un qui me font envie, tel celui du touareg et celui de Dany lafferrière, juste pour le titre. merci et bonne journée à toi

    • Je viens d’avoir des nouvelles de Sarlat : Henriette me dit qu’il fait 13° ce matin sur la terrasse à la Canéda…. Mais par contre, toujours autant de monde dans la traverse hier matin, mais pas en dos nu : bien emmitouflés les touristes dans des vêtements chauds ! Le campeurs râlent de ne pas avoir de sèche linge à disposition !!!…

      « C’est quand que vous descendez ??? »
      Moi : « É bé ! bientôt… bientôt… »

      Bonne lecture Janick et bon dimanche
      Grosses bises de Saint Malo où c’est encore bien humide ce matin !!!

  10. Agnès-Quel beau blog intéressant… je dois revenir ici… parce qu’il y a tant d’information…. merci….Agnès aux Pays-Bas

  11. bonsoir Agnes, j’ai terminé le livre, j’avoue que je l’ai dévoré presqu’en une seule traite, c’est original, bien mené, et on apprend un tas de choses sur Guernesey, j’ai aimé le style et l’histoire. merci pour ton conseil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s